Comment faire attention à la prévention des incendies dans les structures en acier Atelier au printemps

Lorsqu'un accident d'incendie se produit dans un immeuble de grande hauteur, l'incendie ne peut pas être éteint rapidement. Cela nous oblige à renforcer la protection incendie des matériaux de construction lors de la conception architecturale, afin de renforcer la limite de résistance au feu et de formuler le plan d'urgence nécessaire dans le bâtiment pour réduire les pertes en vies humaines et les pertes de biens. En tant que matériaux de construction couramment utilisés de nos jours, les structures en acier doivent être bien manipulées dans les travaux de protection incendie quotidiens lorsque nous les utilisons. Voici un coup d'oeil.


1. Remplissage d'eau dans une structure en acier creuse

C'est une mesure de protection contre le feu efficace. Cette méthode permet de maintenir la structure en acier à une température inférieure au feu, de faire circuler de l'eau dans la structure en acier et d'absorber la chaleur du matériau lui-même. L'eau chauffée peut être recyclée après refroidissement, ou de l'eau refroidie peut être introduite par des tuyaux pour remplacer l'eau chauffée.


2. Ajout de matériaux expansifs.

Cette méthode présente de nombreux avantages, tels que de bonnes performances d’isolation ignifuge et thermique, une construction non limitée par la forme géométrique de la structure en acier, etc. En général, elle n’a pas besoin d’ajouter d’installations auxiliaires et la qualité du revêtement est légère. un certain effet décoratif esthétique. Il fait partie des mesures technologiques avancées de prévention des incendies. À l’heure actuelle, il existe de plus en plus de bâtiments à grande hauteur, à structure en acier, en particulier certains immeubles à grande hauteur, qui utilisent plus largement les matériaux de structure en acier.


3. L'ajout d'une couche externe sur la surface de la structure en acier peut être coulé sur place ou pulvérisé.

La méthode de pulvérisation peut recouvrir la surface de la structure en acier avec une pompe à sable pour former une couche protectrice. La pompe à sable peut être du ciment à la chaux ou du mortier de gypse, ou peut être mélangée à de la perlite ou de l’amiante. En même temps, la couche externe peut également être constituée de perlite, d’amiante, de gypse ou de ciment à base d’amiante, de béton léger pour la fabrication de dalles préfabriquées, à l’aide d’adhésifs, de clous, de boulons fixés sur la structure en acier.


La structure en acier est fixée dans le mur ou le toit composé de matériaux réfractaires, ou le composant est enfermé dans l’espace entre deux murs. Tant qu’un peu de matériau réfractaire est ajouté ou non augmenté, l’objectif de prévention des incendies peut être atteint.